0

Aichatou banniere 2

 

Les équipes s’étoffent à Bamako : début août, Aïchatou Cissé, économiste de formation et dotée d’une solide expérience internationale, nous a rejoint sur le nouveau poste de direction des programmes. Une belle mission l’attend : porter le service à un nombre toujours plus grand d’abonnés, et orchestrer localement notre plan de développement. Aïchatou nous présente sa mission et dévoile ses premières impressions.

 

1. Quel a été ton parcours avant de rejoindre les équipes de Djantoli ?

Je suis diplômée d’un master en Sciences Politiques, option « relations internationales et développement », de l’Institut d’Etudes Politiques de Toulouse, et d’un second master en économie internationale de l’Université Paris-Dauphine. J’ai débuté ma carrière dans une ONG en France, où je supervisais le déploiement d’un programme de micro assurance-santé au Cambodge. J’ai ensuite travaillé dans le domaine du microcrédit, puis de la coopération au développement au Togo et au Niger.

2. Pourquoi as-tu souhaité rejoindre Djantoli ?

Aïchatou Cissé

Après mon expérience dans la coopération, je souhaitais m’investir sur des projets très opérationnels dans mon pays d’origine, le Mali. J’ai découvert les activités de Djantoli par le Gret et j’ai immédiatement adhéré au concept de l’association qui est innovant, intéressant et ambitieux. Par ailleurs, il s’agissait pour moi d’un « retour aux sources » puisque ce poste recoupait mon expérience passée dans la micro assurance-santé, avec des fonctions encore plus larges.

3. Justement, quel est ton rôle au sein de Djantoli ?

Je suis Directrice des programmes au Mali. A ce titre, je pilote les équipes et coordonne l’exécution sur le terrain de l’ensemble des projets locaux. J’ai pour objectif de pérenniser les activités actuelles en Commune 3 de Bamako, mais également de développer de nouvelles géographies. Par ailleurs, je représente Djantoli auprès des partenaires qui nous accompagnent déjà ou que nous allons démarcher.

4. Quelles sont tes premières impressions depuis ton arrivée ?

Reunion bamakoJ’apprécie particulièrement le dynamisme et la motivation de l’équipe ! Tout le monde est vraiment concerné par les projets et les retours des abonnés. Par ailleurs, je me sens en constant apprentissage puisque je découvre jour après jour des nouveaux aspects du poste, ce qui est très stimulant.

 

5. Quels sont les défis que tu penses devoir relever dans l’exercice de tes nouvelles fonctions ?

Au-delà des aspects organisationnels et opérationnels que je rencontre au quotidien, j’ai quatre défis majeurs à relever.

Premièrement, nous devons fidéliser les abonnés et augmenter leur nombre. Dans un second temps, renforcer le volet éducation à la santé pour en faire un programme à part entière. Cette activité est déjà un point fort mais il serait intéressant d’accroître encore son impact. Le troisième défi est celui sur lequel je passe beaucoup de temps en ce moment : l’amélioration de la qualité dans nos centres partenaires. C’est un sujet essentiel puisqu’il s’agit de renforcer l’accès à des soins de qualité pour nos abonnés. Finalement, le quatrième et dernier défi concerne le rapprochement de Djantoli avec les acteurs clés de la couverture maladie au Mali. C’est un enjeu important puisqu’il s’agit de voir comment Djantoli peut se positionner dans les dispositifs nationaux de couverture maladie actuels et futurs.

 

Nous lui souhaitons chaleureusement bienvenue parmi nous !

Le 16 septembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *