Le besoin

Capture d’écran 2014-06-23 à 10.19.39

Trop d’enfants meurent de maladies simples à soignerLe problème

En Afrique de l’Ouest, près d’1 enfant sur 6 décède avant d’atteindre sa cinquième année. Dans 60% des cas, ces décès sont causés par des complications de maladies simples (pneumonie, diarrhées, paludisme…) qui pourraient pourtant être facilement évitées, et surtout facilement soignées avec les moyens médicaux locaux.

Dans la majorité des pays, il existe en effet des structures sanitaires primaires, généralement à portée géographique des populations, qui auraient la capacité de soigner ces maladies si celles-ci étaient prises en charge à temps. Le problème ne réside donc pas tant dans le manque de ressources médicales locales que dans le recours trop faible et trop tardif des familles aux soins lorsque leurs enfants tombent malades.

Un recours trop faible et trop tardif aux soinsLes causes

Les barrières à l’accès aux soins sont nombreuses. La barrière financière est la première d’entre elles, car ces pays ne disposent pas encore de systèmes de sécurité sociale et que c’est aux familles qu’il revient d’assumer le coût des soins. Or, du fait de leur précarité financière, elles n’ont pas toujours la capacité de le faire au moment où la maladie arrive, ou elles peuvent être incitées à attendre d’être sûres que l’enfant est malade pour éviter des dépenses inutiles.

Le manque de connaissances sanitaires, les croyances traditionnelles, la difficulté à reconnaître les symptômes ou le manque d’information sur les soins disponibles peuvent également être des freins à l’accès.

Enfin, une raison majeure qui explique la réticence des familles à se rendre au centre de santé est la qualité souvent médiocre de l’accueil qu’elles y reçoivent.

Ce faible recours aux soins a des conséquences dramatiques pour la survie des enfants, mais également pour les structures de santé qui ont du mal à se viabiliser.

Établir un lien durable entre les familles et les centres de santéRecréer le lien

Dès lors, notre objectif est de lever ces barrières à l’accès aux soins et de créer un lien durable entre les familles et les centres de santé, pour que les familles puissent maintenir leurs enfants en bonne santé et leur assurer un accès rapide à des soins de qualité.

Cette note est également disponible en: Anglais